La fin de mon jardin du Nord

Voilà, il était temps... c'est la fin d'une belle époque : après 24 ans d'amour vécu en famille dans cette grande maison familiale, nous avons décidé de nous en séparer en 2019 pour nous projeter sous d'autres horizons et dans une maison plus petite à gérer à la veille de la retraite à deux maintenant... pour un aperçu de son jardin dans son ensemble, c'est par ici

https://ventemaisonmoutier.blogspot.com/p/le-jardin.html



Je quitterai donc un jardin dont je me suis occupée pendant plus de 20 ans, au début, quand j'en avais le temps et avec beaucoup d'erreurs de plantation...et puis avec les ans en apprenant à mieux choisir les végétaux qui sont les mieux adaptés à ce climat rude du Jura suisse.

Quelques arbres sont devenus immenses et magnifiques, quelques-autres nous ont quittés car j'ai fait effectuer pour la première fois par un professionnel un grand nettoyage du jardin et fait évacuer tous les arbustes qui n'avaient pas un développement harmonieux ou qui encombraient le passage. Il faut en effet que les futurs habitants de ce lieu puissent  se projeter et planter eux-mêmes ce qui leur fait envie...

Ces dernières années, nous avons déserté la  terrasse plein sud au profit d'une petite terrasse orientée à l'est, qui nous offre des rayons de soleil plus doux pour les repas pris en extérieur...

J'ai également fait combler le petit étang avec un épais paillis d'écorces et créé ainsi une zone humide. L'entretien d'un étang n'est en effet pas du goût de tout le monde et ces dernières années, avec mes allers et venues incessantes entre mon jardin du sud et mon jardin du nord, je l'avais laissé un peu à l'abandon... J'y ai laissé les pierres qui l'entouraient et j'ai laissé des cavités pour quelques animaux de zones humides qui vont être surpris quand le printemps reviendra...  j'ai aussi déplacé deux magnifiques touffes d'iris sibirica qui vont sans doute adorer ce nouveau lieu de vie. Au milieu de tout cela, j'ai quand même acheté un mini bassin en plastique préformé dans lequel il y a tout de même quelques litres d'eau au cas mes batraciens et mes tritons alpestres  ne voudraient pas déménager...

Je me réjouis de ce qui va venir remplacer tout ce temps passé à m'en occuper... dans un sens, le jardin est devenu autonome et n'a plus besoin de moi et je pourrai alors me consacrer à visiter les jardins des autres  au lieu de courir de mon jardin du Nord à mon jardin du Sud ...avec toujours mauvaise conscience.


 C'était l'époque du jardin du Nord avec son acer géant si magnifique en toutes saisons...
une haie de buis en arrondi qui date de plus de 20 ans et que je ne pourrai sans doute plus reproduire


Un cèdre dont il a fallu couper les  branches du bas pour ne pas totalement obstruer le passage...

Ma chère glycine sinensis sur la terrasse du sud
Un nouveau parterre en cours d'installation du côté de la terrasse qui donne sur l'est de la maison

Ce saule pleureur géant n'est plus... après 30 ans de loyaux services, son tronc était infesté de vermines et devenus vide à l'intérieur

Ma chère allée de myosotis
adieu je t'aimais bien tu sais...


2 commentaires:

  1. Quel beau projet de partir dans le Sud Laurence et je vous souhaite que la vente de votre maison sont des personnes qui l'achèteront apprécie ce jardin magnifique ou vous avez fait un travail fabuleux .Votre maison est tout aussi jolie .
    Je vous souhaite encore des beaux jours encore dans Nord avant de partir dans votre chez vous du Sud .
    Amitié jardinière .
    Emmanuelle

    RépondreSupprimer
  2. Bonne continuation alors dans ton jardin du sud!
    Bisous, Véro

    RépondreSupprimer

Merci pour votre petit mot...