De nombreux chardonnerets dans mon jardin du sud

J'ai invité dernièrement chez moi pour quelques jours une amie dans mon jardin du sud. C'est une photographe très douée et patiente et elle a enfin réussi à prendre en photo les chardonnerets qui peuplent ce jardin du sud.

Je suis trooop émerveillée par leur plumage... Je n'en avais jamais vu auparavant et pourtant je n'ai pas de chardons au jardin (il semblerait qu'eux seuls sont capables d'en extraire les graines sans se piquer mais ils raffolent aussi des graines de nigelles et là j'en ai en grande quantité que je laisse sécher...).

Sinon, les incontournables mésanges bleues, rouge-gorges, pinsons, tourterelles turques et nombreuses pies jacassantes et quand même un peu plus rare, une mésange huppée. mais pas réussi à la prendre en photo celle-là... les mésanges ont la tendance à s'emparer très vite d'une graine dans la mangeoire et de s'envoler avec pour pouvoir aller la décortiquer dans un abri plus sûr...
merci à toi ma photographe préférée à l'oeil acéré... quand nous faisons de belles ballades dans la nature...


.

Liste de graines - Echange de graines - ma petite grainothèque

Mes graines disponibles  contre échange si possible...

Je souhaite diminuer mes plates-bandes de fleurs au profit de légumes...

Ammi visnaga

Arroche rouge

Artemisa/absinthe vivace

Basilique rouge

camomille romaine

Cléome blanc

Chrysanthème comestible

Delphinium consolida

Heleniums

Ipomées annuelles roses

Mufliers

Nigelles

Oseille comestible vivace

Phlomis russeliana vivace


Scabieuses blanches

Thalpsis

Valériane blanche




Ces graines proviennent en  grande partie de mon jardin dans le sud (Vaucluse - 84) et de mon jardin dans le nord (Le Jura) et aussi quelques cueillettes au jardin botanique de Neuchâtel ...

un pelargonium odorant - géranium tomentosum

C'est une des rares plantes que je me donne la peine de rentrer à l'intérieur  en hiver pour la protéger du froid : Le pélargonium tomentosum ou pélargonium à odeur de menthe.

En effet cette plante embaume non seulement au jardin (Les Anglais l'appelle le "peppermint géranium)", mais aussi à l'intérieur de la maison juste en froissant quelques feuilles pour en extraire le délicieux parfum (selon moi).

Sa floraison n'est certes pas spectaculaire...quelques petites fleurs blanches très fines hissées sur de longues tiges mais ce sont ses feuilles velues qui sont particulièrement décoratives quand je le remettrai en pleine terre au printemps, proche de la terrasse pour me protéger des moustiques.

Il se bouture très facilement au printemps mais doit être rentré à l'automne car ne supporte pas les hivers trop froids au vu de ses origines d'Afrique du sud.

Je le remets en pleine terre pour la belle saison proche de ma terrasse car il aurait la propriété d'éloigner les moustiques...

Du reste ses  feuilles fraîches sont comestibles...

En le pinçant, on obtiendra une plante plus fournie.


pour l'instant il grandit derrière une fenêtre au sud


Et chez vous quelles sont les plantes qui ont le droit de dormir à l'intérieur ??...

SOL 2019



C'est Isabelle du blog "a little bit of Paradise" qui a eu cette idée géniale d'échange de graines (avec tirage au sort à la fin )... Pour rappel à toutes les personnes qui voudraient se joindre à cette belle initiative, voici le règlement sur son site directement ici

Passons aux choses sérieuses avec mon offre pour la troisième édition qui fait de moi "une ancienne" (on devient vite ancien avec le SOL, c'est trooooop bien)... Mon portrait sur a little bit of paradise c'est ici

Quand on a vécu cette aventure une fois, on ne peut plus s'en passer...


Bonne chance à toutes et à tous...

EN 1.   tanacetum parthenium, variété de camomille,  les graines se ressèment toutes seules très facilement, à posséder comme base au jardin

EN 2. Ammi visnaga peut atteindre plus d'un mètre de haut, grand chouchou de mon premier SOL. Depuis j''en sème un peu partout à la volée dans le jardin et j'attends la surprise de voir où cela pousse...

En 3 une vivace de grande taille, la première année vous n'aurez que du feuillage... mais ensuite...

EN 3 phlomis russeliana . Cette belle vivace fleurit pendant de longs mois d'un jaune tendre. Elle formera rapidement une belle touffe  d'une  hauteur de presque 1m...Elle se sème très facilement


Résultat de recherche d'images pour "chrysanthemum coronarium"
EN 4. Chrysanthème (glebionis) coronarium, plante comestible beaucoup utilisée dans la cuisine asiatique, selon mon amie japonaise qui m'a donné des graines. Désolée ma photo est très moche mais je n'en ai pas d'autre, alors dessous c'est celle de wikipedia. La fleur a une couleur blanc-jaune et cette plante peut atteindre une belle hauteur également. 

EN 5 mélange de tropaelums grimpants, "la graine pour les nuls" impossible à rater, à semer directement en pleine terre. On peu récupérer les graines pour en faire des câpres en fin de saison et mettre quelques fleurs pour décorer une salade car ... la fleur est délicieusement piquante et croquante... il paraît que les feuilles aussi sont comestibles

EN 6 mélange de delphiniums consolidas, avec le violet qui a tendance à dominer chez moi. Semer tout simplement à la volée


EN 7. Cléome blanc /Helen Campbell spectaculaire,... Je l'avoue; j'ai ramassé les graines dans un parc public en quantité suffisante pour pouvoir  les essayer moi-même et les partager avec vous en 2019. Ils font presque 1m de hauteur. Je ne sais pas si c'est une annuelle difficile à faire venir depuis la graine...affaire à suivre
EN 8 ces volubilis  roses annuels qui proviennent du SOL 2018 et qui m'ont bien réussis juste plantés dans une terrine mixte de fleurs annuelles. Je les adore car ils s'enroulent sur n'importe quel support pour former en fin de saison un nuage de petites fleurs très aériennes... Il ne faut pas beaucoup de graines pour former un beau volume.

Pour continuer votre visite  des participants au sol 2019, c'est par ici

Et par ici vous trouverez la liste qui est tenue à jour de toutes les graines proposées pendant ce SOL, Il y a déjà  un nombre de variété de fleurs et de légumes impressionnant.


Voici ma liste des heureux gagants tirés au sort par...mon mari

11 - 15 - 19 - 25 - 26 - 27 - 30 - 31 - 32 - 34  -50 - 53 -  58 - 60 - 64 - 67 - 68 - 74 - 76 - 88- 100 108

Bravo à vous, vous recevrez mon enveloppe très prochainement

ET pour clore cette magnifique aventure, la photo de famille



Maintenant, pour l'envoi aux personnes concernées, il s'agit de se concentrer...

La fin de mon jardin du Nord

Voilà, il était temps... c'est la fin d'une belle époque : après 24 ans d'amour vécu en famille dans cette grande maison familiale, nous avons décidé de nous en séparer pour la fin de 2019 pour nous projeter sous d'autres horizons...dans une maison plus petite à gérer à la veille de la retraite à deux maintenant...

Ces dernières années, nous avons déserté la  terrasse plein sud au profit d'une petite terrasse orientée à l'est, qui nous offre des rayons de soleil plus doux pour les repas pris en extérieur...


Je quitterai donc un jardin dont je me suis occupée pendant plus de 20 ans; au début, quand j'en avais le temps et avec beaucoup d'erreurs de plantation...et puis avec les ans en apprenant à mieux choisir les végétaux qui sont adaptés à ce climat rude du Jura suisse.

Quelques arbres sont devenus immenses et magnifiques, quelques-autres nous ont quittés car j'ai fait effectuer pour la première fois par un professionnel un grand nettoyage du jardin et fait évacuer tous les arbustes qui n'avaient pas un développement harmonieux ou qui encombraient le passage. Il faut en effet que les futurs habitants de ce lieu puissent  se projeter et planter eux-mêmes ce qui leur fait envie...

J'ai également fait combler le petit étang avec un épais paillis d'écorces et créé ainsi une zone humide. L'entretien d'un étang n'est en effet pas du goût de tout le monde et ces dernières années, avec mes allers et venues incessantes entre mon jardin du sud et mon jardin du nord, je l'avais laissé un peu à l'abandon... J'y ai laissé les pierres qui l'entouraient et j'ai laissé des cavités pour quelques animaux de zones humides qui vont être surpris quand le printemps reviendra... j'ai aussi déplacé deux magnifiques touffes d'iris sibirica qui vont sans doute adorer ce nouveau lieu de vie. Au milieu de tout cela, j'ai quand même racheté un mini mini bassin en plastique dans lequel il y a tout de même quelques litres d'eau au cas où mes batraciens et mes tritons alpestres  ne voudraient pas déménager...

Je me réjouis de ce qui va venir remplacer tout ce temps passé à m'en occuper... Dans un sens, le jardin est devenu autonome et n'a plus besoin de moi et je pourrai alors me consacrer à visiter les jardins des autres... et les jardins botaniques qui sont mon autre hobby


 C'était l'époque du jardin du Nord avec son acer géant si magnifique en toutes saisons...
une haie de buis en arrondi qui date de plus de 20 ans et que je ne pourrai sans doute plus reproduire au vu de la terrible maladie qui affecte la plupart des buis depuis quelques années


Un cèdre dont il a fallu éliminer les branches du bas pour ne pas totalement obstruer le passage...

Ma chère glycine sinensis sur la terrasse du sud
Un nouveau parterre en cours d'installation du côté de la terrasse qui donne sur l'est de la maison

Ce saule pleureur géant n'est plus... après 30 ans de loyaux services, son tronc était infesté de vermine et devenu vide à l'intérieur. Un petit bouleau pleureur a été planté depuis 4 ans maintenant pour pouvoir le remplacer

Ma chère allée de myosotis au début du printemps...
Adieu je t'aimais bien tu sais...


En visite dans les jardins de Salagon à Mane

Je suis partie visiter les jardins de Salagon à Mane, proche de Forcalquier et j'y ai fait quelques belles découvertes.
Déjà, l'endroit même est magique avec des jardins à l'ancienne et didactiques classés par régions continentales (jardin classé remarquable du reste);  c'est à couper le souffle.

Je vous mets une petite vidéo pour vous donner envie d'aller le visiter.

Et il y a aussi bien sûr le prieuré de Salagon qui accueille toujours de très belles expositions temporaires Cette année ce sont de magnifiques grandes poteries d'un artiste japonais dont je n'ai plus le nom naturellement.








Un petit aperçu des quelques plantes que j'accueillerais bien chez moi à l'avenir...

Poivre de chine qui était cantonnée dans un bac d'eau car très envahissante, ce sont ses feuilles que l'on consomme dans la cuisine asiatique

Je connaissais déjà Houttuynia cordata Chameleon mais j'ai été séduite par cette variété blanche que j'ai du reste acheté ensuite dans la pépinière annexe...

de l'origan officinale et pas de la marjolaine que l'on trouve communément dans nos jardins

le millet des oiseaux, quelle belle idée à mettre au jardin non ?

du basilique réglisse aux fleurs magnifiques et au goût vraiment anisé, si si j'ai goûté



la salicaire semblait très heureuse les pieds dans l'eau

des tagètes erecta de près de plus de 1m de haut
une agastache anisée...

lippia nodiflora qui semblerait être une magnifique plante couvre-sol et que j'ai maintenant adopté dans mon jardin du sud


J'ai beaucoup aimé l'aspect échevelé de ces grosses fleurs de télékias et la hauteur de cette plante de presque 2m


Et je suis toujours en train d'essayer de différencier les différentes "camomilles" la camomille allemande (Matricaria recutita sur cette photo, de la camomille romaine et la grande camomille tanacetum parthenium), c'est pas gagné.









Quelques floraisons d'été dans mon jardin du sud

Sec, sec, sec, mais tout de même, quelques belles floraisons tout de même...

fleur du cardon si on ne le mange pas et le laisse monter  à plus de 2m de haut. Ressemble à la fleur d'architaud

Hybiscus blanc sur la gauche

Association santoline-lavande qui fonctionne bien

Gauras indisciplinées, camomille indisciplinée et marguerites géantes indisciplinées  mais qu'importe...

Un immense lierre panaché apporte de l'ombre bienvenue proche de la maison

Bidens pearl pirate en potées, elles fleurissent tout l'été Elles sont pour moi incontournables en annuelles

Heureusement que le jardin est ombragé par des pins géants, un junipérus, des cyprès... au vu de l'état de l'herbe qui ressemble plus à du foin pour mon cerf...


J'adore la floraison érigée ammi visnaga avec la remontée de quelques rosiers 

Une belle molène à fleurs blanches

belles de nuit, j'en ai de toutes les couleurs qui se ressèment toutes seules au fil des ans

Increvable valériane même en plein soleil. On la voit souvent en rouge mais je la préfère blanche

Les gauras ne sont plus à présenter tant elles ont du succès dans toutes les jardineries

Des glaieuls d'Abyssinie qui se tiennent assez bien malgré les  températures très élevées



Oenothères speciosa roses - increvables malgré le climat sec