Ambiance d'automne dans le nord, et dans le sud

 jardin du Sud  - automne 2017






Sécheresse terrible... qui se poursuit en cette fin de saison 2017, sans pluie depuis plusieurs mois. Seules quelques plates-bandes autour de la maison et le potager , arrosées avec un arrosage automatique pendant mes longues absences, s'en sortent...

Le constat est clair, la seule direction à prendre est celle d'un jardin sec à l'avenir. Et pourtant ce climat du Vaucluse peut toutefois réserver quelques surprises  avec parfois des pluies diluviennes qui interviennent brusquement ou, en hiver, avec des accès de gel pas si rares que cela (au bord de la mer, un peu plus loin dans le sud,  les contrastes de température ne sont sans doute pas aussi grands...).


 jardin du Nord - automne 2017


Dans le nord, (le Jura suisse), il a fait aussi anormalement chaud et sec en 2017 ,mais les plantes ont bien plus de ressources disponibles à leurs racines; la terre y est lourde et argileuse qui retient bien l'eau.  Toujours aucune nécessité d'arrosage dans ce jardin-là et l'herbe continue d'être verte malgré la sécheresse annoncée et les nappes phréatiques également au plus bas dans la région. Corvée de tonte de l'herbe tous les 10 jours environ...






2 commentaires:

  1. Et ici, il pleut, il vente !
    Malgré la secheresse, les deux jardins ont de jolies fleurs.
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  2. Deux atmosphères bien différentes! Quelle chance de pouvoir conjuguer deux jardins!

    RépondreSupprimer

Merci pour votre petit mot...