Mes courges ont soif... et se servent toutes seules

Je reviens d'une absence de près d'un mois dans le sud et quelle n'est pas ma surprise de retrouver dans mon jardin du nord d'immenses courges qui sont arrivées à maturité à fin juillet (c'est un record, je crois), sans aucun soin ni arrosage... en fait les courges se sont abreuvées directement dans mon petit étang...


 Cette citrouille bien lourde a trouvé un point de chute idéal au milieu de mon allée en dur...

Et pourquoi ne pas se servir de l'eau directement à la source...

2 commentaires:

merci pour votre petit mot...