Potager de début de saison

Je me questionne beaucoup sur la nouvelle manière d'envisager le jardinage, utiliser moins d'engrais, retourner à la terre ce qu'elle nous donne, arroser moins, bannir les pesticides... Influencée par la mouvance de la permaculture, je me tourne donc de plus en plus vers un jardinage naturel dans le choix de mes plantes, dans ma manière de travailler la terre et dans mon design. Je recherche la simplicité et le bon sens.

Mon nouveau potager dans le sud a donc pris cet aspect-là en période de repos, avant que je n'installe les nouveaux plants de légumes : recouvert par un épais mulching de paille et de déchets végétaux



 De même, je laisser monter en graines certaines variétés de légumes dont je souhaite récupérer la semence
La séparation de mes plates-bandes est faite avec de simples rondins de bois récupérés de la taille d'un pin parasol géant dans le jardin

 J'ai vraiment pu observer que les pots en terre cuite renversés sur des piquets et remplis de paille accueillent des insectes bienvenus au jardin potager... notamment les perce-oreilles et surtout... les coccinelles, dévoreuses de pucerons


Ces fèves ont été plantées à l'automne 2016... (région Vaucluse) et pour l'instant pas de pucerons... au lieu de les butter, je les entoure de paille bien décomposée pour les protéger du froid et supporter les tiges


1 commentaire:

Sylvaine Boisson a dit…

Je n'ai pas de potager mais je jardine au naturel depuis des années et, bien sur, mon jardin n'est pas nickel mais il fait le bonheur de toute une petite faune.
Bonne soirée