Les hydrangeas


Les Hydrangea font partis d'une grande et vaste famille d'arbustes ligneux comprenant plusieurs centaines d'espèces et de variétés dont la plus connue est Hydrangea macrophylla, aux grosses têtes rondes. Les hortensias sont des arbustes à la remarquable floraison estivale, faciles à vivre et à entretenir.
Les Hydrangea peuvent se classer en deux groupes :
1 - ceux fleurissant sur le bois de l'année (H. arborescens, H. heteromalla, H. paniculata, H. involucrata),
2 - ceux fleurissant sur le vieux bois (H. aspera, H. villosa, H. macrophylla, H. petiolaris, H. involucrata, H. quercifolia, h. serrata).
Les hortensias fleurissent beaucoup mieux si ils sont plantés à l'abri des vents froids du nord et d'est. Bien que rustiques, les hivers rudes et les gelées printanières tardives peuvent abîmer les boutons floraux des hortensias du groupe 2, formés sur le vieux bois. Des régions comme la Bretagne et la Normandie, bénéficiant d'hivers plus doux, sont un paradis pour ces arbustes.
Les hydrangea préfèrent un sol, sans calcaire, légèrement acide, plutôt riche, humifère et frais. Toutefois H. arborescens acceptera un sol plus ingrat.
La plupart des hortensias (H. macrophyllla, H. aspera, H. villosa, H. involucrata et H. serrata) apprécient la mi-ombre. Il faut absolument leur éviter le soleil brûlant du début d'après-midi.
H. paniculata, H. heteromalla et H. quercifolia supportent bien le soleil à condition que le sol reste bien frais, cela garantit des floraisons abondantes et de beaux coloris automnaux.
La couleur bleue des fleurs de certains Hydrangea macrophylla est due au sulfate d'aluminium du sol. Les cultivars naturellement bleus le resteront. Par contre, ceux qui auront été forcés prendront une teinte rosée si le sol n'est pas amendé régulièrement pour maintenir cette couleur. Le substrat doit être légèrement acide pour que le sulfate d'aluminium soit assimilé par les racines.


Et pour les sols difficiles choisir hydrangea "grandiflora"

Hortensia aspera villosa : photo à venir

Aucun commentaire: