Mon premier vrai jardin potager dans le sud - mars 2016

Depuis bientôt 6 mois, je potasse sur le thème de la permaculture, cela me passionne. Tout semble tellement logique, évident, moi qui jardine depuis plus de 10 ans, comme se fait-il que je n'aie pas pensé à tous ces gestes élémentaires à faire pour respecter son sol. C'est aussi vrai que jusqu'à présent c'était plutôt les parterres de fleurs et de vivaces qui m'intéressaient...

J'apprends ainsi qu'il ne faut jamais laisser un sol nu, qu'il faut broyer les végétaux et les redéposer dans les plates-bandes (on redonne à la terre une partie de ce qu'elle nous apporte mais oui naturellement) , tout composter, recouvrir de paille pour éviter l'évaporation de l'eau et la croûte qui se forme immanquablement si on a un sol à nu, cultiver dense et en hauteur (j'essaie cette année une tour à p.d.t. entourée de plastique pour avancer la récolte).

Il faut s'inspirer d'un sol tel qu'il existe quand dans une forêt avec de la matière organique en quantité qui se décompose et rend la terre si facile à travailler...

J'ai aussi semé des fèves pour la première fois dans le sud et en plein hiver. J'ai appris que la culture des fèves prépare le sol pour la suite des plantations... moi qui n'en avais jamais mangé... j'ai semé des épinards en novembre,  bref je n'arrête pas et m'inspire de techniques qui me sont tout-à-fait nouvelles mais dont je m'enthousiasme. Je sens en effet qu'il y a beaucoup de bon sens dans ces propos... Je teste la culture des pdt en hauteur en bricolant "une tour" avec du grillage de jardin et entouré de plastique pour accélérer la récolte... J'ai bricolé des carrés de culture avec des lames de terrasses que j'avais en trop...

Et puis je me lance à faire mes propres semis dans un abri de jardin en métal que j'ai transformé en enlevant simplement une partie du toit pour le remplacer par des vitres de plastique alvéolés... et les températures montent, les semis seront rapides à germer...




J'ai enlevé le toit de mon abri de jardin pour le remplacer par des vitres en plastique tout simplement...


Ma première tour de pommes-de-terres - affaire à suivre